L’EEDD : une des clés de la transition vers le développement durable

L’éducation à l’environnement et au développement durable (abrégé en EEDD) constitue l’ensemble des démarches pédagogiques visant à informer, former, sensibiliser, éduquer et accompagner les citoyen(ne)s à la compréhension leur environnement et à la complexité des enjeux socio-écologiques du monde. Cette notion ancienne – la Charte de Belgrade a lancé dès 1975 l’expression « éducation relative à l’environnement » – peine à faire partie intégrante de la formation initiale des élèves, dans l’ensemble des écoles et des établissements scolaires.

Pourtant à Gabès, plusieurs acteurs sont actifs en matière d’EEDD. « Il y a des associations, des écoles, des clubs environnementaux et surtout des enseignants motivés qui mènent des actions concrètes dans les classes et en dehors », a constaté Lobna Saidi, fondatrice de Shanti. Le bureau d’étude a été mandaté par Expertise France dans le but de conduire une cartographie des initiatives d’EEDD à l’attention des plus jeunes dans le milieu scolaire formel et informel dans le gouvernorat de Gabès, et de concevoir avec le corps enseignant des actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable.

Un terrain propice à l’EEDD

Le recensement mené au printemps 2018 a permis d’identifier près de 30 actions d’EEDD menées entre 2016 et 2018 à Gabès, dont un grand nombre sont soutenues par le PGE-Gabès. Bien que la question de l’environnement touche pleinement la population de Gabès, dont le cadre de vie a été considérablement détérioré ces dernières décennies, les moyens manquent pour faire de l’EEDD un levier efficace de transformation des habitudes des habitants.

La plupart des activités tournent autour d’événements ponctuels, tels que les caravanes de l’environnement, la journée de la terre ou la fête de l’arbre. Les enseignants doivent la plupart du temps faire preuve d’inventivité et créer eux-mêmes les contenus et les supports pour leurs activités d’EEDD. « Il n’existe pas de contenu pédagogique uniforme développé pour les clubs environnementaux dans les établissements scolaires », regrette Mme Saidi. Il apparaît donc essentiel d’appuyer la création et l’harmonisation des supports pédagogiques.

C’est l’objectif de la deuxième phase de la mission confiée à Shanti. Elle vise à élaborer en collaboration avec des enseignants, directeurs d’écoles et associations locales un contenu adapté spécifique à la région de Gabès et au public cible d’élèves et de collégiens (6 à 14 ans). Quatre écoles primaires, un collège, ainsi que les associations Terre et Humanité, ASOC et ASZHST apporteront leur connaissance des spécificités de Gabès à la création d’une boîte à outils pédagogique destinée aux enseignants et aux clubs environnementaux.

Cette boîte se présentera sous la forme d’un jeu afin de donner un caractère ludique à l’EEDD dans les écoles. Des questions-réponses et des défis adaptés au contexte environnemental de Gabès permettront aux enfants de faire des recherches, des expériences et de s’initier de cette manière aux notions de biodiversité, de tri des déchets, de qualité de l’air, de pollution de l’eau, d’agriculture durable, d’énergies renouvelables, etc. « Nous allons élaborer un contenu flexible, pour que les animateurs de clubs et les enseignants l’adaptent à leurs besoins et aux ressources matérielles dont ils disposent », précise Lobna Saidi.

Prochaine étape : la réalisation d’un prototype de cette mallette d’ici fin 2018. Afin de rester cohérent, elle sera réalisée en matériaux recyclés par l’atelier Ecopal de Malek Souaissa, qui avait déjà fourni le mobilier de la ferme pédagogique de l’UTAIM à Gabès (voir Newsletter N°2).

Autre actualité

« La Méditerranée va-t-elle pass…

« La Méditerranée va-t-elle passer l’été ? » Le titre du documentaire de la chaîne Arte diffusé en avril dernier se veut volontairement provocateur. Mais l’est-il tant que ça ? Il y […]

la-mediterranee-passera-t-elle-l-ete-arte2

Parole d’acteur : Boulbaba Dkhil,…

D’où est venue l’idée d’installer une bibliothèque environnementale dans votre école ? Les enfants sont pour beaucoup issus de familles d’agriculteurs. Cultiver sa parcelle dans l’oasis est une tradition à Ghannouch. […]

bibliotheque-env-ghannouch

Nous baignerons-nous bientôt dans …

Comme chaque année, la Journée mondiale des océans du 8 juin a été l’occasion de rappeler l’importance des mers dans le maintien même de l’existence sur notre planète, en mettant […]

pollution-plastique